LE MAGNETISME :
Traitement naturel et complémentaire de la médecine
Jean-Luc BARTOLI Guérisseur Magnétiseur
   

Accueil

le guerisseur

A savoir

Collaboration avec medecin

medias

Contact

Livres

Liens

 

M6 Médecine douce Magazine psychologies Votre santé TF1 Chaines Tv France 3

Hors-série sur France 3 le mercredi 23 mars à 20h35 2011
Dans le post-scriptum, Samuel Etienne recevra Jean-Luc Bartoli, magnétiseur, Jean-Jacques Aulas, psychiatre, Alain Perreve Genêt, médecin cardiologue et psychiatre,

 

une enquête du 12l14 Ouest sur les médecines dites "parallèles"

le samedi 30 avril à 12h50

Les progrès de la recherche médicale sont indéniables, les maladies sont détectées plus tôt, les traitements se développent, les cancers se guérissent, la trithérapie bloque l’évolution du SIDA, la douleur est de mieux en mieux prise en compte...

Pourtant aujourd’hui, la médecine se conjugue au pluriel, à l’Ouest peut-être plus qu’ailleurs. Les recours aux thérapeutiques alternatives sont croissants. Laurie-Anne Courson, pour le 12l14 Ouest, a mené l’enquête sur le territoire breton et ligérien. En France officiellement une personne sur deux aurait déjà eu recours à une médecine alternative...

Aujourd’hui, on recense officiellement 6 000 magnétiseurs en France. Le chiffre officieux tend vers 12.000 pratiquants. Le chiffre d’affaires généré par ces guérisseurs est supérieur à celui des médecins généralistes. Quelle réalité se cache derrière ces chiffres ? Quelle est la situation dans l’Ouest ? En quoi consistent ces pratiques ? Quand y a-t-on recours ? Qui consulte ? Quels sont les risques, abus et dérives ? ... Autant de questions auxquelles cette enquête tentera d’apporter un éclairage particulier.

D’un guérisseur magnétiseur à Saint-Brieuc, à cette femme qui a suivi une formation de sophrologie et exerce sous le nom de “relaxation” à Nantes, une équipe de France 3 Ouest a rencontré pratiquants et patients, “arnaqueurs” et victimes. Certaines pratiques relèvent de la médecine traditionnelle de campagne, pour laquelle les guérisseurs ne se considèrent pas comme “rebouteux” et ne font que “soulager les gens, c’est tout.”. D’autres ont “pignon sur rue” avec un cabinet et une pratique “officielle”. Certains magnétiseurs se sont même constitués en association comme le GNOMA, créé en 1950 (groupement national pour l’organisation des médecines alternatives). Pour autant, cela n’empêche pas les dérives, et les procès en sorcelleries ou pour arnaques sont nombreux. Reste à savoir comment mieux contrôler ces pratiques tout en les dissociant des professions et actes médicaux.

Enfin, l’enquête s’attardera sur un paradoxe juridique : exercice illégal de la médecine ou exercice d’une médecine illégale mais obligation d’assistance à personne en danger ? Ces questions débouchent elles-mêmes sur un paradoxe européen : comment justifier qu’un praticien agréé dans un pays puisse se voir traduire en justice pour exercice illégal de la médecine dans un autre pays ?


© Copyright Jean-Luc Bartoli

Reproduction interdite sans autorisation